Offres de courtiers et agents Internet tuent pétrole et huile contourne comme intermédiaires dans le commerce

trop zélé et malavisées types courtier Joker et agents, souvent les plus grands obstacles pour conclure des ententes avec succès ou de faire de l’argent dans le commerce du pétrole

LE COURTIER MOYEN / AGENT A. MÉDIATEUR AUJOURD'HUI ÉCHEC & EARN AUCUN REVENU

selon les études, principalement en raison du rôle central , l’Internet joue dans le commerce international, le marché réel pour l’intermédiaire ou intermédiaires dans le commerce de marché secondaire international a rapidement réduit a été dernièrement. Estimations de ces experts et comptes des traders expérimentés pour faire des réclamations qu’en l’an 2000, qui était le dernier « bonne année » pour les agents de l’entreprise. Kamal J. Southall, par exemple, affirme que « après l’an 2000, la masse critique de courtiers et négociants, qui ont été mal informés et mal formés, ainsi que des offres frauduleusement appliquées et fraude, au point que les fabricants atteint véritables utilisateurs finaux et des fournisseurs juste [to intermediaries] répondre sauf dans des cas exceptionnels. » « 

les estimations de Southall calculer que d’environ 1 million personnes actuellement à titre de courtiers ou d’intermédiaires essayer de s’appuyer sur un autre commerce expert dans le monde, » peut-être pas plus de 1 %, ce qui a la formation et les compétences, à jamais fermer un accord nécessaire… « » [meaning that] la majorité écrasante, agir aveuglément, [hence] offres pause ensemble… et plus précisément, [oil dealers are] triché – parfois massivement « 

en fait, le consensus général parmi les experts est que plus tôt avant la mise en place actuelle de la domination de l’Internet dans le commerce international en tant que fax et télex étaient le support supérieur pour les affaires s’il existait un marché raisonnablement stable et durable » , bien que petite, à l’agent intermédiaire. Alors, qui était de plus habituel, qu’agents, parfois à un stade de contrat et commerces proches vers le bas et gagnent une Commission un revenu au moins adéquat. Mais il n’y avait pas de marché intermédiaire dernièrement pendant plusieurs années, depuis la nouvelle ère de l’Internet. Mais plutôt que ce marché pour l’intermédiaire a été essentiellement pour tous, mais le médiateur hautement qualifié et expérimenté sur le marché Internet par Internet détaillant et les courtiers morts aujourd'hui – partiellement tués, sinon complètement à travers l’utilisation exceptionnelle du milieu. La nouvelle réalité d’aujourd'hui, que même si des transactions commerciales internationales en général et avec succès complété dans les jours qui précèdent l’Internet, le moyen courtier, agent ou autre intermédiaire ou « Intermédiaire » et un revenu décent avec au moins un certain taux modeste, au contraire, court dit

est d’opérer ce courtier, agent ou autre intermédiaire, en cette ère de l’Internet actuelle , de l’autre côté comprend pratiquement aucune offre ou aucun revenu dans l’industrie n’est plus digne.

et quels sont les facteurs de ce phénomène – le fait que ces courtiers et autres intermédiaires ne font habituellement aucune vente ni revenu dans cette ère de l’Internet ?

B. PRINCIPALES RAISONS COMPTABLES pour CE

il existe de nombreux facteurs qui comptent pour cela. Court combiné, elles vont du nombre considérablement accru d’escroqueries et fraudes dans le secteur beaucoup plus facile grâce à la protection de l’anonymat de l’Internet, l’absence relative de la formation, des compétences ou des connaissances dans les principes fondamentaux de l’entreprise, consultez la classe moderne de courtiers et d’un Internet « Courtier » ou intermédiaires sont principalement autres intermédiaires par la légèreté des qualités requises , l’élément qui a augmenté la distribution de « le courtier Joker « mentalité et comportement chez les courtiers d’ère d’Internet, des agents & autres intermédiaires. Cependant, tous ces différents facteurs causals sont pris en compte, peut-être le point de vue de la triste échec décisif unique et globale, représente la majeure partie et le moderne courtier et intermédiaire pourraient réussir incapacité glacerie juste à cela une question centrale intégrée et peuvent être résumée comme suit : l’utilisation et la dépendance, méthodologie, règles et procédures pour les transactions pétrolières la part de la classe moderne des intermédiaires dans le secteur – est gravement erronée et n’a pas une classe des intermédiaires souvent généralement connus pour particulier sans formation, peu judicieuses et mal informés pour rendre le réel et le bon chemin les commerces locaux.

malheureusement souvent le résultat final de la réalité qui précède est que, grâce à inspire largement et utiliser ces égarés et mal incorrect méthodologie et procédures tant dans l’activité de l’entreprise, les courtiers et les agents qui sont connus pour souvent pas un excès de zèle, même épuisés et désespérés de trouver un acheteur ou faire une Commission rapide à tout prix, sont essentiellement , elle-même, en fait les plus grands obstacles pour lui-même et d’autres courtiers et agents dans la réussite des offres ou l’argent dans l’huile, négociation d’affaires !

c. LES MÉTHODES de BASE FAUSSES COURTIERS & AGENTS SONT LES PRINCIPAUX OBSTACLES

et grand, il y a quelques base visibles excellents moyens où ce phénomène assez impressionnant d’un excès de zèle et erronées Internet courtier ou agent réussie des magasins modernes qui manifeste souvent un obstacle lui-même.

UTILISATION DE SCHLECHT FLAWED & PRATIQUE MÉTHODOLOGIE ET PROCÉDURES IN DOING BUSINESS

mais sans doute manière efficace mais pénétrante, où les courtiers de courtier ou d’agent trop zélés et erronée souvent fait lui-même (ou elle-même), savoir si intentionnellement ou non, pour un obstacle débilitant au lieu d’une aide ou intermédiaire avec succès faire huile traite ou fermer, est essentiellement grâce à l’utilisation de méthodes et procédures , mal défectueux et mauvais sont comme irréaliste, unreal, impraticable et souvent carrément tarte-in-the-sky et bizarre.

un exemple classique est la station de fréquente de nombreux Internet-courtier et agent en utilisant des procédures arcanes tels que la « lettre d’INTENTION », « OIPC ‘, « NCND », « BCL, » etc., dans l’entreprise. » Après nombre de prestigieux experts et de praticiens expérimentés dans le domaine du commerce, l’utilisation de procédures comme ça par un fournisseur ou un courtier, un marqueur automatique est pratique amateur ou intermédiaires et une erreur donne à l’utilisateur comme un métier immédiatement supprimé, qui non seulement n’a pas la formation nécessaire ou connaît le commerce correct, mais qui apparemment jamais correctement ne fermé, aucune offre n’est et ne le sera jamais. En effet, un acheteur expérimenté (ou l’agent un), toujours une vente d’un fournisseur ou un agent qui s’ouvre avec des modalités et procédures, est généralement une indication claire, qui déclenche automatiquement une sonnette d’alarme à l’esprit tel un acheteur, orthographe doom danger et risque pour l’acheteur. Comme un expert est « en fait la présence d’un grand nombre de ces termes et conditions de fraude par frais, les joueurs expérimentés et les application de la loi considérée comme signes de l’avance. »

, c’est comme un courtier, qui certes n’est pas seulement un courtier Joker fantaisie avec un record précédent d’une série d’erreurs, mais plus tard a acquis la formation adéquate et était un courtier réformé et est maintenant une multimédia entreprise prospère plus proche qui l’amène vers le haut, écrire sur le site Web de jockerbroker.com :

« si commence une affaire avec » envoyer ICPO BCL ou sonde molle «, NCND et IMFPA, » c'est-à-dire « langue de courtier ». Ces langue de courtiers de savoir ce que cela signifie : « je suis un courtier de Joker. J’ai à vendre un produit réel et je ne sais pas qui, donc je tiens à vous, me donner un ordre d’achat irrévocable avec vos détails financiers complets divulgués, afin que je me promène votre commande et votre argent dans mes mains à la recherche de produit et l’autre peuvent être téléchargé sur le quoi, vous voyez, sont exposés à votre entreprise et Banque de détail dans le monde entier , roam sauvage non sécurisée sur Internet entre des milliers d’autres courtiers. « « 

offre de base, la raison principale que l’utilisation de telles techniques sont généralement par les experts comme un mal imparfaite et inadéquate et souvent une forme intermédiaire ou représentante les plus grands obstacles pour de nombreux avec succès ou lucrative étroite dans le négoce, huile affichée est assez simple : les procédures et les méthodes sont simplement inapproprié ou irréaliste et irréalisable, plaine et simple ! Ils sont inappropriés et difficile à appliquer dans le contexte du monde réel de l’environnement économique, dans laquelle ils essaient d’exploiter ou de faire des affaires. Et c’est pourquoi, parce que les procédures et la méthodologie de ce genre, ils échouent inévitablement et inévitablement, ne jamais travailler. Pourquoi ? Parce que les fournisseurs qui est ces pratiques stupides par des intermédiaires ou à des acheteurs potentiels, grâce à ce type de processus, obtiennent des réponses justes dégoûtés, tout de même peut être perturbé, pas l’acheteur final sera fondamentalement juste gêné comme offres stupides et dégueulasse avec répondant par les vendeurs. Par la suite se dégage que les seules personnes qui sont supposément « commerce » uniquement à l’agent mal passé faire – croire « s’occupe » d’un agent peu judicieux aux œufsd’autres, principalement constituée pour l’essentiel des procédures telles que la « lettre d’INTENTION. » poussé à l’habitude déraisonnable ou impossible « BCL » « OIPC » et décoché « POP ».

en fait, certains experts – dont souvent caractérisent ces procédures dans des termes péjoratifs comme « précaire », la plupart dit « impossible », « mauvais » et « abusé » – parfois même les médiateurs, lui-même, ces concepts et procédures utilisent pleinement conscients que ne pas pouvoir ont été près d’un accord en mois, voire des années, avec ce mauvais mauvais termes et les procédures et ne le sera probablement jamais. Mais encore, ces experts ajouter, ces intermédiaires n’admettrons pas que ces méthodes ne suffisent pas et ils n’ont pas d’offres dans le passé et chaque nouveaux intermédiaires dans la chaîne d’agences immobilières, plus loin, en passant les méthodes défectueux copiés vers le bas de cette infinie « daisy chain », par un agent/courtier pour négocier sur l’autre dans leur – croire « Traite » et « Commerce ».

SI, DO, POURQUOI CE COURTIER JOKER TAPE EXISTENCE INTERMÉDIAIRE DANS L’UTILISATION DE CES PROCÉDURES DÉFECTUEUX ENCORE ?

nous avons esquissé seulement

compte tenu de la réalité centrale, que ces procédures et méthodes sont souvent inapproprié ou impossible, et qu’inévitablement, ils n’arrivent pas et aucun revenu de pages du courtier Internet une grosse curieuse question d’une importance immense, est la suivante : Pourquoi donc ? Pourquoi alors est-ce que nient ces intermédiaires de l’Internet en général, utiliser le processus de bonne huile-offre mais mal défectueux saut avant, quelque sorte et encore traite exactement le processus même et improductif implique ? Ou, ordre il pousser une autre option, les forces ou les intérêts garder toute entreprises semblent eux cette façon alors qu’en fait par les transactions de cette façon, le rôle exact que joue habituellement c’est, si consciemment ou non, un premier obstacle sur leur propre chemin et sur la manière de la plupart des autres courtiers, capables , À effectuer des transactions ou pour gagner un revenu ?

LA RÉPONSE ? la principale raison, en un mot, se réfère en grande partie à l’intérêt financier personnel de libre du médiateur, et désir égoïste dans tourner rapidement terre un véritable fournisseur les désespérés ou revenu pour garantir une Commission par tous les moyens à tous.

beaucoup experts perspicaces d'et forte observateurs, y compris l’a noté que beaucoup de ces procédures arcanes par ces intermédiaires de l’Internet (lettre d’INTENTION, OIPC, BCL, NCND, etc), occupée en fait habituellement pas pris ou requis du concessionnaire principal (l’acheteur ou le vendeur) dans l’entreprise sont inclus, mais ne sont que les inventions personnelles et les initiatives des types intermédiaires zélés créés , développé, improvisée et utilisé pour gagner quelques contrôle inutile dans le processus de négociation et surtout pour eux, en grande partie par eux-mêmes « Bypass » via autre intermédiaire dans une affaire de créer ou de justifier, toujours percevoir un revenu de Commission elle-même, dans une affaire.

LE CAS ILLUSTRATIF DE L’UTILISATION DE LA lettre d’INTENTION PAR des VENDEURS trop ZÉLÉS & COURTIERS

un bon exemple de ceci pour illustrer ce qui précède point, est le recours fréquent à l’usage de ce qu’on appelle « LOI » (lettre d’intention) par Internet agents et courtiers d’instaurer des offres commerciales. L’utilisation du document LOI (lettre d’intention) est un processus central commun à beaucoup d’aujourd'hui Internet courtier et intermédiaire et certains vendeurs ainsi que. En principe ces courtiers et les intermédiaires que ni l’intention ni les acheteurs intéressés tout d’abord afficher le document LOI et initier un intérêt pour une offre ou soumettre un achat souvent exigerait. Et après que ces intermédiaires des acheteurs potentiels devraient faire ceci parce qu’ils disent ce document avec la signature au tout début du processus de vente et remirent (au-dessus d’eux, bien sûr !), ils réclament une grande manifestation de la légitimité de l’intérêt de la part des acheteurs potentiels porter un présumé fournisseur d’un produit, gesticulant et montrerait qu’il (leur) « sérieux » sur un achat.

, mais en dehors de ces détaillants Internet et les intermédiaires, qui insistent habituellement pratiquement tous les experts crédibles et respectées dans la branche- et, à ma connaissance, aucun vendeur crédible ou acheteur ou intermédiaire en traitant de ces procédures aussi ne nier ce fait ou non – de prouver que ce document est essentiellement inutile et même dangereux morceau de papier un juridiquement sans valeur, , qui est sans force de la loi que ce soit et est juridiquement non contraignante et pertinentes des intervenants, que ce soit dans l’impossibilité de mettre en œuvre le signataire du document (l’acheteur) ou le vendeur, dont il est donné ou à l’intermédiaire.

qui évoque tour à tour évidemment la question initiale, POURQUOI ? Pourquoi alors ce détaillant Internet et courtiers continuent d’utiliser, ou que les processus de parties intéressées avec la lettre d’INTENTION avec l’introduction de son commerce s’occupe et vous propose, également, si elle non seulement une procédure absolument sans valeur, il s’agit d’aucun effet réel ou est portée juridique pour tout acheteur crédible, mais essentiellement représente un obstacle majeur à un courtier sérieux en jamais en mesure de conclure un marché , et bien que ce document tombe carrément dans la catégorie infâme des sortes de procédures qui sont, dans les paroles de Davide Papa et autres experts reconnus sur le sujet, donc « incertaine, inapproprié, impraticable, inapplicable et maltraités », que « toute tentative des magasins avec ces types d’intermédiaires [who use them], pas non plus en mesure de conclure un marché ou à recueillir un sou dans les commissions , peu importe combien de temps ils commercent ou comment dur ils essaient. “?

la réponse est que la clé centrale directement dans la réalité se trouve incorporée dans la présente déclaration par Toby Winson, un analyste vif du sujet dans son essai intitulé « Joker-courtier-Land » : « plus de 95 % du temps, ce qui est la LOI écrite par un intermédiaire, non par le vendeur, et la plupart du temps ces courtiers juste coupé et collé les données reçues d’autres courtiers. » « C’est pourquoi tous les conflits et les erreurs sont dans la [LOI] copiés et passent [ed] par Joker, Joker. »

qui est, toujours, ces intermédiaires sont et insister pour courtiers documents de ce type aussi mal équipés pour l’utilisation de la lettre d’INTENTION et autre Joker (si en fait, toutes les raisons rationnelles serait différents), principalement pour des raisons qui sont juste égoïste et un peu personnelle et n’ont absolument RIEN à voir avec bon, légitime, avec succès, veulent faire des affaires ou veulent atteindre santé sécurité à l’égard de l’entreprise , lui-même. Conservation ou la « Protection » des intérêts légitimes des fournisseurs dans l’affaire en cause, ont toujours quelque chose à faire de la sauvegarde. Mais, au contraire, tout faire avec ses propres intérêts financiers personnels et égoïstes et l’ordre du jour et avec sa propre préoccupation obsessionnelle avec atterrissage ayant même un fournisseur légitime ou de l’acheteur d’un produit et gagnez une Commission.

le fait est que la preuve est forte que souvent, beaucoup trop zélés, super ambitieux et agressifs des courtiers et agents, spécialement l’obscurs ou axés sur la fraude, en grande partie représenté par contacts Internet ou la communication elle-même comme un représentant du vendeur ou de mandats, ou encore, les vendeurs réels du pétrole brut, se maintenir sa LOI seulement comme un outil pour relever rapidement « coin et sur le terrain » avec un acheteur éventuel de commit un contrat d’achat avec eux immédiatement à l’avance. Les moyens que la demande de commettre peuvent être, avant l’acheteur éventuel qu’ils leur profil d’entreprise ou de lui quelque chose de tangible pour montrer qu’ils vraiment représentent, ou sont, légitime Voir la vendeur. Ainsi ces courtier ou vendeur, exigerait a continué, que ceux qui s’intéressent dépêchez vous lui et eux une lettre d’INTENTION à l’avance soi-disant comme preuve donner droit, qu’ils « sérieusement » à l’achat. Et, comme à l’intermédiaire lui-même, ce qu’il pense, parce que plus crucial pour lui, il a signé le document de la LOI et il a fait valoir (probablement pour le courtier transmettre celle-ci au soi-disant « vendeur » du produit), l’intermédiaire lui-même – et PAS nécessairement présumé fournisseur ou vendeur – est rapidement « acculé et mis en boîte » l’acheteur potentiel et obtenu son engagement à l’intermédiaire , serait-ce pas pour l’acheteur.

maintes fois, surtout dans un cas avec un vendeur présumé, un vendeur de faux est soit ou non effectivement encore vendeur reçoit tout pétrole brut dans votre main, ou sans scrupules agent ou courtier qui en fait toujours pas acquis un fournisseur de pétrole brut (le vendeur), l’acheteur peut délivrer un supposée « vendeur » une lettre d’INTENTION pour constater qu’aucun vendeur n’est à l’autre bout. Cela arrive fréquemment dans des situations où vous faim ou un excès de zèle agent ou intermédiaire, qui a encore du mal à obtenir une véritable fournisseurs, et avec un acheteur non averti au-delà de cette lettre d’INTENTION, cet agent peut obliger l’acheteur à démarrer, trépidante, vendeurs, agents ou fournisseurs intermédiaires pour lui alorsn à trouver.

c. DEUXIÈME type de BASE et de FAÇON IN SOME MALAVISÉES COURTIERS & AGENTS REPRÉSENTENT LE PRINCIPAL OBSTACLE

il y a manière plus fondamentale et importante pour faire des affaires avec succès, le nouveau rôle de l’excès de zèle, égarés Internet courtier ou agent comme un obstacle souvent se manifeste. Et il s’agit d’effets pervers souvent provoquées par le phénomène de la longue corde ou chaîne de courtiers, agents et courtiers souvent dans la sous-cotation de processus impliqués avec la plupart d'entre eux s’excluent mutuellement. « 

plus d’une fois, les offres d’un courtier pour une affaire d’huile l’anders est venu avec une longue chaîne à d’autres pour beaucoup de gens, de la manière titres « courtier », «, « agent », » médiateur. » Mandat « mais ce qui est le pire, en partie à cause de l’absence virtuelle de conditions objectives pour la qualification pour le port de la robe comme « Mandataire » ou « Agent » ou « Intermédiaire » dans le commerce aujourd'hui et la facilité d’entrée en vigueur ont tendance Internet commerce, tel Internet intermédiaires en général, dans un climat de peu ou même pas de règles ou de normes de travail et lâche ou pas d’éthique , dans lequel la mentalité « chien mange chien » à gagner – semblent un climat dans lequel n’importe quel courtier, agent ou mandat, seulement égoïste est constamment s’efforçant, sont inférieurs seulement ses propres gains personnels et l’intérêt personnel et d’autre part en s’occupe de se déplacer. Si souvent conduit au détriment de TOUS ceux qui participent à une offre, comme l’ENSEMBLE d'entre eux, dans leur ensemble et pas toujours juste vous terres une partie ou l’autre le perdant car ultime acheteurs n’avaient AUCUN accord du tout.

pour être sûr, la question des courtiers potentiellement « contourné » par un autre, ou par une préoccupation principale et l’attention due à un agent est une légitime question impliqué beaucoup de commerce, surtout dans la quantité d’huile une industrie est un foyer de s’enrichir, le rêveur de jour rapide particulièrement notoire et sans scrupules Gold Digger, pas pour leur grande éthique connus sont absolument dignes , haut enseignement, d’éducation ou de grand caractère. Absolument et catégoriquement Oui. Le point central ici, cependant, est que les préoccupations légitimes concernant l’éventuel contournement doivent être pas nécessairement permis, mais à doit dégénérer en compulsif de la paranoïa, l’infirme, surtout dans une affaire, et qu’il est, en fait, un bon et efficacement et stratégie, tout crucial « contournement » problème pourrait mieux s’orienter et éliminerait pratiquement la possibilité de contourner l’intermédiaire dans une affaire.

à des fins de notre présent Voici ce qu’il faut garder à l’esprit que le phénomène caractéristique qu’une longue chaîne de trop de personnes comme intermédiaire dans une affaire de tout le monde est égoïste, méfiance et suspectes aux autres et pas prêt à coopérer et exigé des informations quant à eux sont souvent profondes et insurmontable permettent essentiellement les courtiers eux-mêmes, travailler sur les principaux obstacle et empêchement à une offre ou proches est une problématique. Surtout quand un tel phénomène est critique se cabre sa tête malheureux dans une entreprise, a ralenti la diffusion de l’information, ou il apporte même à un arrêt absolu, si complètement débilitant et mettre fin à toute perspective ont beaucoup. Aussi la question de l’arrangement de la « Commission honoraires » est prise plus intense et fortement controversé dans de telles situations, comme le sont la plupart des intermédiaires dans la chaîne, de la frustration, la peur, l’égoïsme et la cupidité personnelle, se disputant la question de quel groupe prend combien et quelle proportion de la fictive « Commission » – a, la d’abord est juste le fruit de l’imagination de chacun à ce stade , parce que rien n’est encore, et rien ne peut être en fait, le plus à la fin enfin avec vide bruit et battage est fait !

ce type de scénario serait arrive également quand et où un accord semble authentique et autrement aussi prometteur et avec tous les éléments peut être complété avec succès. Ainsi pourrait un acheteur légitime aura besoin d’un produit et besoin d’intermédiaires ou représentants a apporté le deal pour fournir des informations importantes ou pour l’authentification de lui. Mais parce que l’acquéreur ou le courtier, a subi une longue chaîne de nombreuses mains, avant qu’il ne pouvait les renseignements requis – un problème qui, par ailleurs, pourrait facilement résoudre un qualifié, expérimenté, et agent de confiance, en mettant en place un « recul » arrangement – bientôt fait l’impossible d’aller de l’avant et de perdre la confiance de l’acheteur ou autrement trust en vertu des principes d’affaires et les intermédiaires dans le commerce détruit inclus si efficacement tuer l’affaire.

D. AUTRES BASIC MOYENS IN LE CERTAINS ÉGARÉS COURTIERS & AGENTS REPRÉSENTENT OBSTACLE

d’autres manières de base, le nouveau rôle de l’excès de zèle, égarés Internet, transmettre LA « MAIN » ou fréquemment manifesté agent comme un obstacle pour faire des affaires avec succès, comprendrait ce qui suit :

1 présentation du matériel non vérifiée aucune diligence raisonnable

c’est un des plus célèbres marques l’art de « Courtiers en Joker » courtier et agent , pour l’exploitation qu’il généralement offre « SPA » aujourd'hui – habituellement sur les contrats de l’Internet et les « Offres » qui manque de toute VÉRIFICATION du tout, ou celui sur lequel on a fait DILIGENCE au sujet de leur authenticité, authenticité ou la valeur intrinsèque, ou la valeur, le cas échéant. Comment Oui des milliers d’offres de courriel vérifié simultanément auprès de plusieurs marchands avec pratiquement aucun de ces intermédiaires en des centaines, ou même vérifiables, envoi sont donc une conséquence importante que, dans la célèbre phrase d’un expert, « fournisseurs peuvent être dérangé achat douteux offres ou demandes offrent doit répondre. Pas que se terminera également acheteur aux réponses des offres tout aussi stupide. » Et ainsi, résultant dans un marché ayant échoué, aucune offre n’est habituellement fermée par la plupart des courtiers toujours de tout revenu gagné Commission !

2. manque de connaissances de produit  :

fréquemment, les intermédiaires, c'est-à-dire, vous propose un « deal » ou un « SPA » connaissances camp, lamentablement manque de forme du produit pétroliers sur les contrats ou marchés, il (ou elle) vente – questions telles que la spécification de la norme qualité de produit ou de son prix actuel sur le marché mondial, la capacité de production de pétrole pour un pays et la comme (ne pas de mention bien entendu, la connaissance de la méthodologie correcte, les règles ou les procédures de l’entreprise). Clairement, comment la commercialisation d’un produit que vous ne savez rien ? Souvent l’ignorance flagrante de l’intermédiaire est bientôt exposée quand certain basic, obtient ces questions élémentaires intermédiaires, par l’acheteur intéressé ou son représentant et l’agent retourne, en règle générale, après plusieurs jours d’inactivité, avec quelque chose comme « j’ai envoyé vos questions à mon vendeur et je suis en attente réponse du vendeur » !

ou, pire, un acheteur, dont l’intérêt pour une offrande va s’enflammer dans l’affaire, pourrait vouloir un appel au fournisseur afin de déterminer s’il est bien informé sur certains aspects ou les faits du produit, ou une offre, qui feint de l’intermédiaire sur le marché, car il sera montré dans le détail, qu’un trader expérimenté une évaluation juste de la sincérité ou l’authenticité du fournisseur ou de l’offre , il se fait uniquement par le biais de colportage « sentiment de la Puls’ le fournisseur ou son représentant présumé par une simple conversation. » Cependant, est que le courtier Internet moyenne semblant souvent les connaissances nécessaires sur les produits pétroliers sont manquant sur le marché (pas sur la connaissance des règles et des procédures du commerce international, en règle générale), beaucoup plus souvent qu’autrement, maintenir le facteur avec l’acheteur par une démonstration simple de connaissances sur le produit ou il fait semblant de crédibilité et confiance possible, crucial de pertes intermédiaires d’offrir , Marché

somme TOTALE est, parent, dans un défi central, critique de n’importe quel Internet accès est le courtier ou vendeur, courtiers, agents ou autres intermédiaires qui aujourd'hui exploite « secondaire » pétrolières internationales Forex marché et veut réussir, dans l’affaire de l’huile bien sûr correct d’utiliser les procédures, et qu’il (ou elle) ne fait pas obstacle réel pour des raisons commerciales légitimes des considérations égoïstes diocésain auprès des acheteurs crédibles. Mais plutôt, qu’il représente, à la place – essentiellement par des méthodes de travail de type de dent qu’il emploie et servi – une aide pour rendre le confort et modérateur réelle légitime des défenseurs des affaires et des transactions légitimes avec des acheteurs légitimes…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Comment moderation is enabled. Your comment may take some time to appear.

Utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour vous d'avoir la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous donnez votre consentement à l'acceptation des biscuits mentionnés ci-dessus et l'acceptation de notre Politique de cookies, cliquez sur le lien pour plus d'informations.plugin cookies

ACEPTAR